Le métro de Tbilissi​

Tbilissi, est connu également comme Tiflis, c'est la capitale et la plus grande ville de Géorgie, où réside une population de 1 118 038 habitants, répartie sur 246 km2.​


Cette métropole fut fondée en l'aube du Xe siècle, passant par beaucoup de haut et bas pendant ses quinze siècles d'histoire. L’époque la plus éminente pour sa contemporanéité fut la période durant laquelle eut lieu l'extinction de l'Union Soviétique; moment auquel elle aura son plus grand décollage industriel, en plus, d'être considéré comme la quatrième ville la plus importante de l'union. ​

Durant la seconde moitié du XXe siècle, elle s’est consolidée en un centre de transport de marchandises extrêmement stratégique, permettant de faire le pont commercial entre les pays d'Europe de l'est et l'Asie. Les inversions dans la métropole, par conséquent commencèrent à prospérer, poussant la croissance démographique. Un fait qui obligera les autorités locales à repenser le mode de transport afin que la population puisse bouger d'un endroit à un autre dans le futur et anticipant ainsi l'effondrement du système de transport. ​

Comme ça ne pouvait pas être d'une autre façon, divers architectes et ingénieurs urbains déduisirent que la construction d'un métro à Tbilissi serait nécessaire. En 1952, ils commencèrent les travaux de construction qui dureront 16 ans afin d'être achevés.​

Le métro de Tbilissi fut inauguré le 11 janvier 1966, avec 5 stations opérationnelles. Donc depuis, ont été ajouté des kilomètres à son tronçon afin d'arriver aux 26,4 actuels, avec 23 stations commerciales. Par ailleurs, des projets en cours d'achèvement qui seront élargis à l'étendue de ce beau réseau de transport souterrain.​


Guramishvili Guramishvili

Les lignes​

Le métro de Tbilissi possède 2 lignes commerciales qui ensemble s'étendent sur 26,4 km au total, lesquelles distribuent entre 23 stations commerciales. Quotidiennement, elle transporte près de 600 000 usagers, ce qui représente un nombre très élevé si l'on considère le petit système en soi.​

Ligne 1​

La ligne 1, connue comme Akhmeteli–Varketili Line (ახმეტელი-ვარკეთილის ხაზი, en georgiano), il commença à être considéré à la vieille de 1940, lorsque le gouvernement de la ville comprendra le potentiel de surpopulation que pourrait présenter les systèmes de tramways et trolleybus dans un futur proche. Par conséquent, en 1950, commencèrent les travaux de construction de cette ligne, qui seront achevés 16 ans après en 1966.​

Actuellement, elle comprend 19,6 km de parcours sur son tronçon souterrain, fournissant la ville du nord au sud, depuis le district Gldani jusqu'au secteur Samgori. Il existe des plans pour élargir ce parcours, bien qu'il n'y ait rien de concret.​

A la suite, les stations commerciales de la ligne Akhmeteli–Varketili:​

  • Akhmetelis Teatri (ახმეტელის თეატრი): au début elle fut connue comme la station Gladni, quand elle fut inaugurée en 1989, bien qu'après sa dénomination fut changée. Cette station dessert le district Gldani. ​
  • Sarajishvili (სარაჯიშვილი): cette station fournit un service depuis le 7 janvier 1989, desservant la région de Nadzaladevi. Le nom de l'arrêt souterrain est inspiré par le ténor géorgien Ivane Sarajishvili.​​
  • Guramishvili (გურამიშვილი): cette station se trouve dans la région de Nadzaladevi et fut inaugurée le 16 novembre 1985. Son nom rappelle le poète géorgien Davit Guramishvili.​​
  • Ghrmaghele (ღრმაღელე): cette station est située dans la région de Nadzaladevi, elle ouvre ses portes le 25 novembre 1985.​​
  • Didube (დიდუბე): elle se trouve dans le secteur qui porte le même nom, Didube et fut l'une des premières stations commerciales du métro de Tbilissi, elle fut inaugurée le 11 janvier 1966.​​
  • Gotsiridze (გოცირიძე): elle est située dans la région de Nadzaladevi, elle fut ouverte le 11 janvier 1966. Son nom rend hommage à l'ingénieur Viktor Gotsiridze.​​
  • Nadzaladevi (ნაძალადევი): elle se trouve dans la région qui porte le même nom, Nadzaladevi, et fut ouverte le 11 janvier 1966.​​
  • Station Square 1 (სადგურის მოედანი): cette station se trouve dans la région de Chugureti et fut inaugurée en 1966.​​
  • Marjanishvili (მარჯანიშვილი): Le nom de cet arrêt souterrain rend hommage au directeur du théâtre géorgien Kote Marjanishvili, elle fut ouverte en 1966 dans la région de Chugureti.​​
  • Rustaveli (რუსთაველი): cette station, se situe dans la zone de Mtatsminda, datant de 1966, étant la station la plus profonde du système avec 120 mètres en-dessous de la superficie.​​
  • Tavisuplebis Moedani (თავისუფლების მოედანი): la station fut ouverte le 6 novembre 1967, dans la région de Mtatsminda.​​
  • Avlabari (ავლაბარი): elle fut inaugurée en 1967, elle se trouve aux alentours de la région d'Isani.​​
  • Samasi Aragveli (არაგველი): la station est située à proximité du district Isani, elle ouvrit ses portes le 6 novembre 1967. Son nom rend hommage aux soldats qui moururent pendant la bataille de Krtsanisi, en 1975. ​
  •  ​
  • Isani (ისანი): cette station fut ouverte le 5 mai 1971, dans la région d'Isani.​​
  • Samgori (სამგორი): cet arrêt se trouve entre les districts Isani-Samgori, elle ouvrira ses portes en 1971.​​
  • Varketili (ვარკეთილი): la station dessert le district de Samgori depuis novembre 1985, elle fut restaurée récemment en 2007.​​

La ligne 2​

Cette ligne est connue comme Saburtalo Line (საბურთალოს ხაზი, en georgiano), elle ouvrit ses portes commerciales en 1979. Elle fut pensée pour desservir la zone ouest de la ville, depuis le district de Didube jusqu'à la zone de Saburtalo. Elle possède 6,8 km de parcours et elle dessert 7 stations, même si elle furent intégrée petit à petit au réseau.​

  • Station Square 2 (სადგურის მოედანი): la station dessert le district de Didube et fut inaugurée le 15 avril 1979.​​
  • Tsereteli (წერეთელი): elle se trouve dans le district de Didube, elle ouvrit ses portes en 1979, et son nom fut inspiré par le poète géorgien Akaki Tsereteli.​​
  • Technical University (ტექნიკური უნივერსიტეტი): elle date du 15 avril 1979 et fut construite pour fournir un service au district de Saburtalo.​​
  • Medical University (სამედიცინო უნივერსიტეტი): elle se trouve dans le district de Saburtalo et elle ouvrira ses portes pour la première fois en 1979.​​
  • Delisi (დელისი): elle se situe dans le district de Saburtalo, elle fut inaugurée en 1979.​​
  • Vazha-Pshavela (ვაჟა-ფშაველა): cette station se trouve dans le district de Vake et ouvrit ses portes au public en 2000.​​
  • State University (სახელმწიფო უნივერსიტეტი): elle dessert le district de Saburtalo depuis le 16 octobre 2017, c’est la dernière station inaugurée à ce jour.​​
Le métro de Tbilissi​ Le métro de Tbilissi​

Les connexions​

En dehors des installations du métro de Tbilissi, les usagers peuvent trouver des arrêts de bus qui se connectent avec quelques localités à partir desquelles il n'est pas possible d'accéder via le système souterrain. A la suite, nous en citons quelques uns:​

  • Didube (დიდუბე): aux environs de cette station les passagers pourront accéder à la station centrale de bus de Tbilissi, à partir de laquelle ne partent pas seulement les bus aux localités périphériques de la ville, mais aussi vers d'autres destinations touristiques, comme les piste de ski de Bakuriani.​​
  • Station Square 1 (სადგურის მოედანი): cette station ne donne pas un accès direct au centre de la ville, mais elle possède un transfert direct avec le second itinéraire du métro de Tbilissi, la ligne de Saburtalo Line.​​

Horaire​

Le métro de Tbilissi offre à ses usagers de longues journées, dans le but de pouvoir transporter un maximum de personnes, il ouvre ses portes à partir de 6 h du matin, jusqu'à minuit. L'horaire est le même du lundi au dimanche, sans exception.​

Généralement, les services du système souterrain fonctionnent tout à fait normalement, ils passent sur les quais toutes les 2,5 minutes aux heures de pointe et avec une fréquence de 5 à 6 minutes pour le reste de la journée. A la tombée de la nuit - passé 21 h - le flux de véhicules commence à diminuer, et les passagers pourraient attendre jusqu'à 12 minutes entre chaque train.​

​ ​

Les tarifs​

La première option : un billet simple. Vous pouvez l’acheter à n'importe quel guichet de vente de billets, vous trouverez ces guichets dans toutes les stations du système. Le coût d’un billet simple est de 50 Tetris (0,19 USD). Bien qu'il soit possible d'utiliser le billet durant les premières 90 minutes depuis le moment où vous l'avez acheté, vous pouvez l'utiliser aussi pour voyager avec les bus urbains de la ville.​

​ ​

Metromoney​

La deuxième alternative est la carte prépayée, elle ne sert pas seulement à voyager dans le métro de la ville, sinon également pour tous les bus urbains et pour le téléphérique de Tbilissi. La MetroMoney, est une carte qui permet aux usagers de bouger d'un endroit à un autre au sein de la métropole géorgienne, sans avoir à acheter un autre type de billet. ​

En plus, cette formule d'accès aux services de transport permet aux passagers d'obtenir des réductions spéciales, c’est possible seulement si vous possédez une MetroMoney.​

Où se la procurez et combien elle coûte?​

Vous pouvez acheter votre MetroMoney dans les bureaux commerciaux disponibles dans les stations du métro Tbilissi, comme dans les arrêts du téléphérique Rike-Narikala. Sa valeur est de 2 Laris géorgiens (0,78 USD) et elle n'est pas personnalisée, ce qui fait que vous pouvez la prêter à un ami ou à membre de votre famille. Vous n’aurez à présenter aucun document lorsque vous l’utiliserait dans les stations.

Où pouvez-vous la recharger et le solde disponible?​

Vous pouvez recharger votre MetroMoney dans les distributeurs automatiques et aux guichets de vente situés à tous les arrêts du système du métro et le système téléphérique de Tbilissi; mais également dans les Banque de Géorgie ou dans les centres de services de paiement.​

Au cas où vous voudriez consulter le solde de votre carte, celui-ci apparaîtra si vous passez votre carte par les tourniquets du métro, où sur les billets de bus quand vous faites votre abonnement via le service ou les guichets de vente du téléphérique.​

C'est possible de retourner la MetroMoney?​

La remise de la carte est réalisable durant les 30 premiers jours après avoir payer son abonnement. Pour vous exécuter cette action en présentant votre facture d'achat, pour que soient remboursés les 2 GEL que vous avez payés au préalable.​

En cas de perte ou de dommage de la MetroMetro?​

Dans le cas où la carte présente des défauts (défauts de fabrication: qui n'ont pas été occasionné par le mauvais usage du propriétaire), vous pouvez faire une réclamation dans les bureaux de service à la clientèle dans les stations d'Avlabari et Medical University, là une carte de substitution vous sera remise, sans coût supplémentaire. En revanche, si les dommages sont causés par vous même, ce sera vous qui devrez payer une nouvelle carte MetroMoney.​ ​

Par ailleurs, si vous perdez votre MetroMoney, les autorités procéderont au blocage du numéro de votre carte dans le système, afin qu'elle ne puisse pas être utilisée. Quand le passager décide d'acheter une nouvelle carte, le solde qu’il possédait sur sa MetroMoney sera réintégré.​

Marjanishvili Marjanishvili

Règlement​

Comme c'est commun dans les systèmes de transport souterrain partout dans le monde, le métro de Tbilissi, comprend une série de normes et de recommandations de bon usage, pensés afin de contribuer au bon fonctionnement du service, et de veiller à l'intégrité des passagers.​

A la suite, la liste des normes et des recommandations qui devront être suivies si vous monter à bord du système:

  • Vous ne pourrez pas transporter des objets considérés comme dangereux - autant pour vous que pour les autres passagers - dans les installations du métro de Tbilissi, ceci comprend les armes blanches, les armes à feu ou les articles similaires.​
  • Pour tous les passagers en général, sans exception aucune, il est interdit l'accès aux cabines où se trouve le conducteur du train en service. ​
  • Est interdit l'accès au public les zones administrées du métro de Tbilissi.​
  • Quand vous montez dans les wagons du métro vous devez éviter d'obstruer la fermeture des portes, afin de ne pas ralentir le voyage, puisque les véhicules ne se mettront pas en marche jusqu'à ce que les portes soient parfaitement fermées.​
  • Quand vous utilisez des reproducteurs multimédia, rappelez-vous de mettre un casque, afin d'éviter de déranger les autres passagers.​
  • Vous ne pouvez pas distribuer de la publicité ou des brochures, coller des panneaux au sein des installations et trains le métro de Tbilissi, sans avoir obtenu au préalable l'autorisation des autorités en charge.​
  • Vous ne pouvez pas occuper plusieurs sièges dans les wagons de trains, que ce soit avec vos bagages ou vos charges personnelles.​
  • Quand vous attendez votre train sur les quais des stations, essayez de ne pas déranger le personnel du métro de Tbilissi.​
  • Il est interdit de mendier dans les installations du système du métro.​
  • Il interdit de fumer dans les trains et les installations du métro de Tbilissi.​
  • Vous ne pouvez pas transporter d'animaux domestiques dans le métro de Tbilissi, si vous transportez un animal avec vous, soyez prévoyant.​
  • Quand vous montez dans le train, pour votre commodité et celle des autres usagers, laissez la priorité à ceux qui descendent des wagons.​

Curiosités​

  • Bien que le métro de Tbilissi soit un petit système assez petit en comparaison aux autres métros du monde, la densité des usagers qui peut être transporté chaque année est considérable: 96,26 millions de passagers.​
  • Plusieurs stations du métro de Tbilissi ont été remodelées ces dernières décennies, dans le but de maintenir cette aire qui est caractérisée par les systèmes souterrains des ex républiques soviétiques.​
  • Les stations de Guramishvili, de Gotsiridze, de Station Square 1 et d'Avlabari, leurs noms furent modifiés par lequel elles furent baptisées à leur début, après la chute de l'URSS, en 1991 - cette décision fut motivée par des raisons d’ordres politiques et idéologiques. Ces mêmes stations devaient s'appelées TEMKA, Elektrodepo, Vagzlis Moedani et 26 Komisari.​
  • Le métro de Tbilissi compte 170 trains, qui se composent de 3 à 4 wagons chacun. Ils parcourent la ville à une vitesse de 33 km/h et dans les stations de services, il y a différents tailleurs chargés de maintenir le flux en service.​
  • En 2004, le métro de Tbilissi expérimenta un lamentable attentat terroriste quand un gaz chimique fut libéré dans l'une des stations tuant diverses victimes.​

Connexion avec l'aéroport​

Le métro de Tbilissi ne possède pas une connexion directe avec l'Aéroport International de Tbilissi qui est situé en dehors de la ville. Cependant, les usagers peuvent prendre un bus qui les mènera jusqu'au terminal aérien. Pour cela, vous devrez emprunter le système souterrain et descendre à la station à la Station Square - bien qu'il y ait des variantes I ou II, là, vous trouverez un arrêt de bus juste dehors de l'enceinte, où vous devrez attendre l'arrivée des bus de la ligne 37. Ces véhicules sont administrés par la Tbilisi Transport Company, vous pourrez utiliser votre MetroMoney pour les utiliser.​

Le trajet dure entre 35-40 minutes, pour lequel vous devrez payer 50 Tetris (0,19 USD). Une fois que vous êtes dans le bus, vous n’aurez plus qu’à attendre d'arriver au terminal aérien, le véhicule vous laissera juste en face.​

Si vous voulez faire le chemin en sens inverse – vous rendre depuis l'Aéroport International de Tbilissi vers le centre de la ville - le parcours sera le même. Quand vous arriverez au terminal vous verrez divers arrêts de bus et de taxis, mais aussi des compagnies de location de véhicules. Dans le premier cas, il est recommandable d'attendre l'arrivée du bus de la ligne 37 qui se dirigera vers le centre de Tbilissi, mêmes si il existe d’autres itinéraires qui passeront par les zones périphériques de la métropole.

Le bus est l’option la plus économique, bien que voyager en taxi sera plus commode si vous avez beaucoup de bagages. Par ailleurs, c'est un moyen de transport qui est plus sûr également.​

Agrandissements futurs​

Le projet le plus important afin d'élargir le métro de Tbilissi est la construction de la troisième ligne (Rustaveli 2-Vazisubani), elle est planifiée depuis les années 80'. En accord avec les premiers projets, elle fournirait un accès principalement au district de Vake, en ajoutant 14 nouvelles stations au réseau de transport urbain.​

De fait, l'initiative commença par la construction de 5 arrêts commerciaux jusqu'en 2000, bien qu’elle n’ait pas été achevée. Depuis lors, les autorités locales de Tbilissi, démontrent de l’intérêt afin de reprendre l'édification de ce troisième itinéraire, qui relierait l'itinéraire 1 à la station de Didube. Néanmoins, le projet est toujours à l'arrêt, sans signes clairs que les travaux reprendront prochainement.​

Entre temps, les chargés du métro se sont dédiés à remodeler diverses stations qui étaient dans un état précaires, les extensions futures du métro de Tbilisi seront maintenues en pause de forme indéfinie.​

​ ​

Lieux touristiques​

Beaucoup de touristes sont attirés par Tbilisi, pour son passé en tant que république ex-soviétique mais aussi c’est une ville qui possède beaucoup d'endroits historiques, qui feront d’elle un lieu incontournable à visiter.

En premier lieu, il y a le Simon Janashia Museum of Georgia, Tavisuplebis Moedani de la ligne 1. A quelques mètres, se trouve la magnifique édification. Dans ce lieu, sont exposés les principaux vestiges archéologiques du pays. En plus il possède sa propre histoire, comme quand il fut pillé lors de la révolution bolchévique. Il a été baptisée par différents noms durant le XXe siècle et il s'est convertit en symbole de la lutte pour la liberté.​

Dans la même station, on accède à l'Avenue la plus importante da la ville, la Rustaveli Avenue, fameuse puisqu'elle contraste avec le passé, et le présent et le futur moderne qui inspire le commencement de cette ville. C’est l’architecte français Georges-Eugène Haussmann qui dessinera ses plans, il voulait mettre en balance les contrastes de la ville de Tibilissi avec des projets architecturaux plus modernes et avec le centre historique qui se situe à quelques mètres de là. A 1,5 km, se trouve de luxueux restaurants, jusqu'au marché avec les éléments typiques géorgiens. C'est un site parfait afin initier son itinéraire pour Tbilisi, en plus d'être proches d’endroits incontournables comme le susmentionné «centre historique». ​

 

Carte du métro de Tbilissi

Plan du métro de Tbilissi grande résolution
Agrandir la carte. Le chargement peut prendre un certain temps.

Plan du métro de Tbilissi

  • Passagers par jour 252000
  • Taux: gates, token
  • Fonctionnant 24 heures: No
  • Air conditionné: No
  • Vous avez à marcher entre les trains: No
  • Trains sans conducteur: No
  • Porte palière: No
  • 40Tetries
  • Tbilissi Site officiel du Métro

Aidez-nous

Si vous considérez que les informations fournies sont fausses, ne sont pas précises, sont anciennes, que la traduction contient des erreurs et que vous souhaitez nous aider en améliorant le fichier, vous pouvez nous contacter à cette adresse : .

Merci de nous contacter si vous ne trouvez pas le réseau que vous cherchez et nous l’ajouterons dès que possible !

Merci beaucoup !