Métro de Rouen

Rouen est une petite ville située dans le nord de la France et connue comme la capitale de la Normandie.


Elle compte un peu plus de 110 000 habitants et ce nombre augmente considérablement pour atteindre près de 660 000 si l’on inclut la région métropolitaine.

L’histoire de Rouen remonte à l’aube de l’Empire romain, fondé par l’empereur Auguste, qui gouverna de 27 avant JC à 14 après JC. Elle a été préservée tel un trésor extrêmement riche qui attire des milliers de touristes.

De plus, en tant que ville portuaire, la mer est un élément clé de son développement économique, car elle constitue un point de liaison entre la Manche et Paris.

Après avoir surmonté la Seconde Guerre mondiale, la ville de Rouen a commencé à croître rapidement, tandis que la population augmentait également. Il était déjà évident en 1980 que la diffusion des services publics de la ville, y compris les transports publics, avait augmenté en raison des initiatives visant à construire un système de mobilité plus robuste.


L’idée de construire un système de transport ferroviaire global a été à l’origine du métro de Rouen.

En 1989, les exigences administratives du projet ont été mises en place et la construction a commencé deux ans plus tard, en 1991. Les travaux ont duré 3 ans avant que la première section ne soit finalisée en décembre 1994.

Depuis lors, l’itinéraire actuel du système s’est étendu à 15,10 kilomètres avec une seule ligne et 31 stations. Bien que le résultat correspondant soit connu sous le nom de métro de Rouen, il s’agit plutôt d’un tramway ou tout au plus d’un métro léger.

Métro de Rouen Métro de Rouen

Lignes et stations

Le métro de Rouen comprend actuellement une ligne de 15,1 kilomètres bien que les sections atteignant les aires de stationnement des trains s’étendent sur 18,2 km. Ses 31 stations permettent à plus de 80 000 usagers de voyager chaque jour et sont réparties notamment dans les quartiers Jouvenet et Saint-Sever. Le réseau s’étend également de l’arrêt Boulingrin jusqu’à Saint-Sever, où le système se divise en deux branches mais fait toujours partie de la même ligne.

L’une se dirige vers la municipalité du Grand-Quevilly, arrivant à l’arrêt Georges Braque, tandis que l’autre dessert la communauté de Saint-Étienne-du-Rouvray, où se trouve le terminus du Technopôle.

Voici quelques-unes des stations du métro de Rouen.

  • Boulingrin : le terminus se trouve dans le quartier Jouvenet, plus précisément sur la place Boulingrin. Inaugurée le 16 décembre 1994, son emplacement représente un point de convergence important pour les usagers locaux. En revanche, il s’agit de la station qui compte le moins d’arrêts au niveau de la surface.
  • Gare-Rue Vertestrong> : également située dans le quartier de Jouvenet, cette station est très proche de la zone très fréquentée du centre-ville de Rouen. Les créations marquantes de cette station sont les œuvres remarquables des artistes Brian Coleman et Florian Lechner.
  • Palais de Justice : situé au centre-ville de Rouen, cet arrêt représente une zone très fréquentée en raison de sa proximité avec le Palais de Justice et la célèbre avenue Jeanne-d’Arc. Il a été ouvert en 1997 et une fois à l’intérieur, les voyageurs peuvent contempler l’œuvre de Philippe Kauffman.
  • Théâtre des Arts : ouverte en 1994, cette station se situe entre les quartiers Vieux-Marché et Cathédrale. Il est situé spécifiquement entre l’avenue Jeanne-d’Arc et le Théâtre des Arts. À l’intérieur, vous pourrez admirer des créations des artistes Jean-Pierre Bourquin, Denis Godefroy et François Perrodin.
  • Joffre-Mutualité : cette station a été inaugurée le 16 décembre 1994 et se trouve dans le quartier Saint-Sever. Au sein de cette structure, les voyageurs auront l’occasion d’apprécier les différentes œuvres de l’artiste américain Keith Sonnier.
  • Saint-Sever : située sur l’avenue Bretagne dans le quartier du même nom, cette station a ouvert ses portes aux usagers en décembre 1994. Il s’agit d’un point d’arrêt à fort trafic en raison de sa connexion et de sa bifurcation avec le Technopôle et les lignes Georges Braque. Depuis son inauguration, la station a donc fait l’objet de multiples agrandissements.
Métro de Rouen Métro de Rouen

Connexions

Le métro de Rouen est extrêmement bien intégré aux lignes de bus locales connues sous le nom de Métrobus, un système de bus qui circule le long de lignes particulières réservées à l’usage des bus.

Ci-dessous se trouvent diverses connexions souterraines.

  • Boulingrin : c’est l’un des terminus où l’on peut monter à bord de la ligne T1 du Métrobus et des bus numéros 4, 22, 40 et t53.
  • Beauvoisine : les usagers ont accès aux bus 6, 7, 20 et 22 à cette station.
  • Gare-Rue Verte : les passagers peuvent se rendre à cette station par les bus 4, 8, 11 et 13.
  • Palais de Justice : il n’y a qu’une seule liaison avec le bus numéro 8 à cette station.
  • Théâtre des Arts : c’est l’une des stations avec le plus grand nombre de correspondances où les voyageurs peuvent prendre les lignes T1, T2 et T3 du métro et les bus numéros 8, 10, 20 et 21.
  • Europe : cette station n’est reliée qu’à la ligne de bus numéro 6.
  • Hôtel de Ville de Sotteville : cette station est reliée aux lignes de bus 10, 41 et t54.
  • Ernest Renan : seule une liaison avec le bus numéro 42 peut être établie à partir de cette station.
  • Technopôle : les usagers peuvent également prendre le bus numéro 26 à partir de cette station.
  • François Truffaut : seule une liaison avec le bus numéro 41 peut être établie à partir de cette station.
  • Place du 8-Mai : comme François Truffaut, seule une correspondance avec le bus numéro 41 peut être établie depuis cette station.
  • Saint-Julien : les bus 41 et 6 sont accessibles depuis cette station.
  • Charles de Gaulle : la seule connexion à cette station est le bus numéro 6.
  • J.F. Kennedy : cette station est reliée aux bus 42 et t54.
  • Paul Cézanne : cette station n’est reliée qu’au bus numéro 6.
  • Georges Braque : actuellement, les usagers peuvent accéder aux bus numéros 6 et 27 à partir de cet arrêt.

Horaires

Le métro de Rouen propose un horaire important pour les habitants et les visiteurs de la ville. Les trains circulent de 4h30 du matin à 23h30, bien qu’ils restent parfois ouverts 15 minutes de plus pendant que tous les passagers sortent. Cet horaire est en vigueur du lundi au dimanche, bien que la fréquence des trains varie.

Saint-Sever (tramway de Rouen) Saint-Sever (tramway de Rouen)

La fréquence des trains est indiquée ci-dessous :

  • Du lundi au vendredi (de Boulingrin à Saint-Sever) : les métros desservent le quai toutes les 4 minutes sur le trajet de la station Boulingrin à la station Saint-Sever, où les lignes (Technopôle et Georges Braque) circulent simultanément. Aux heures de pointe, entre 7h00 du matin et 9h00 du matin et entre 16h00 et 18h00, le temps d’attente entre les métros est de 3 minutes seulement.
  • Du lundi au vendredi (Saint-Sever-Technopôle et Saint-Sever-Georges Braque) : dans le cas de ces itinéraires à utilisation unique, le temps d’attente entre les métros est de 8 minutes, puis de 6 minutes aux heures de pointe (de 7h00 du matin à 9h00 du matin et de 16h00 à 18h00).
  • Le samedi (de Boulingrin à Saint-Sever) : le samedi, les métros de ces lignes partagées circulent toutes les 6 minutes, bien que l’afflux de métros augmente lentement jusqu’à un passage toutes les 3 minutes, pendant les heures de pointe jusqu’à 19h00.
  • Le samedi (Saint-Sever-Technopôle et Saint-Sever-Georges Braque) : avec ces itinéraires uniques, le temps d’attente atteint 12 minutes entre les métros, bien qu’il augmente au cours de la journée pour atteindre 6 minutes.
  • Le dimanche (de Boulingrin à Saint-Sever) : le temps d’attente pour les usagers le dimanche sur cet itinéraire commun est d’un métro toutes les 10 minutes, en raison du faible afflux de passagers.
  • Le dimanche (Saint-Sever-Technopôle et Saint-Sever- Georges Braque) : le temps d’attente entre les métros peut aller jusqu’à 20 minutes pour cet itinéraire.

Tarifs

Le Métro de Rouen propose aux usagers différents modes de paiement, communs à la plupart des systèmes de transport, tels que les cartes prépayées et les forfaits qui peuvent être adaptés.

Tickets

  • 1 Voyage : ce ticket permet aux passagers d’accéder au métro et au Métrobus dans l’heure qui suit la validation. Il coûte 1,60 € et peut être acheté dans tous les bureaux de vente des stations souterraines ou dans les distributeurs automatiques de tickets.
  • 10 voyages : ce pass se présente sous la forme d’une carte magnétique et permet aux usagers de faire dix trajets dans le métro et le Métrobus. C’est idéal pour les touristes et les personnes qui font plusieurs voyages dans la même journée. Il coûte 14,30 €.
  • JEUNESSE 10 Voyages : comme le précédent, ce pass permet aux usagers de faire dix trajets en métro et en Métrobus avec l’avantage d’avoir un tarif réduit. Ce pass n’est offert qu’aux personnes âgées de moins de 26 ans. Il coûte 8,50 €.
  • MODERATO 10 Voyages : ce pass permet aux usagers de faire 10 trajets en métro et Métrobus à un tarif réduit mais ne peut être utilisé que par des enfants âgés de 4 à 6 ans. Il coûte 3,20 €.
  • SENIOR 20 unités : cette alternative permet 10 trajets sur le métro et le Métrobus, mais elle ne peut être utilisée que pendant un certain temps : de l’ouverture jusqu’à 7h00 du matin, puis de 9h30 du matin à 16h30 et ensuite de 19h00 à la fermeture. Il coûte 10,60 €.
  • DÉCOUVERTES 24 Heures : cela permet aux usagers d’avoir accès 24 heures sur 24 au métro et au Métrobus à partir du moment de l’achat. Il est fortement recommandé pour les touristes qui visitent la ville, car il est spécialement conçu à cet effet, sans parler de son faible coût. Ce pass ne coûte que 5,00 €.

Modalités de paiement (Abonnements)

  • Abonnement Jeune - Moins de 12 ans : conçu pour les enfants de moins de 12 ans, ce pass permet aux usagers de choisir entre un voyage illimité d’un mois ou d’un an dans le métro et le Métrobus. Le pass mensuel est à 7,58 € et le pass annuel est à 88,00 €.
  • Abonnement Jeune - Moins de 17 ans : ce forfait est conçu pour les jeunes de moins de 17 ans et offre la possibilité de voyager sans limite dans le métro et le Métrobus pendant un mois ou un an. Le prix mensuel est de 14,16 € et de 167,00 € si l’on souhaite acheter le forfait annuel.
  • DEMI-TARIF 365 jours : ce tarif s’adresse au grand public et est idéal pour les usages fréquents du métro des habitants de la ville. Le prix annuel est de 245,00€, cependant des paiements mensuels de 20,66 € peuvent être effectués sous condition d’avoir une adresse municipale légale et un compte bancaire.
  • DEMI-TARIF 31 jours : Ce plan s’adresse au grand public, mais contrairement au plan précédent, il n’exige pas une adresse municipale légale ni un compte bancaire. Il coûte 27 €.
Métro de Rouen Métro de Rouen

Règlements

Naturellement, le métro de Rouen dispose d’un ensemble de règles établies, dans toutes ses installations, pour aider à améliorer l’expérience des usagers et qui doivent être respectées lors de l’utilisation du service. Elles sont détaillées ci-dessous :

  • Les tickets doivent être validés chaque fois que l’on monte à bord d’un métro, ce qui inclut l’embarquement à partir d’un transfert Métrobus.
  • Seuls les chiens d’aveugle ou les animaux assez petits pour être gardés dans des conteneurs spéciaux sont autorisés dans les métros et les bus.
  • Selon les règles établies, imposées par la législation de la ville, il est complètement interdit de fumer dans les métros, y compris les cigarettes électroniques.
  • Pour éviter de dégrader les services fournis sur le métro et Métrobus, il est recommandé d’éviter d’ouvrir les fenêtres pour empêcher l’air de s’échapper du climatiseur.
  • Respecter les sièges réservés aux personnes handicapées, aux personnes âgées et aux femmes enceintes.
  • Pour un embarquement et un débarquement confortables des rames, permettre à tous les autres passagers de descendre du train avant l’embarquement.
  • Il y a des espaces réservés au transport des fauteuils roulants qui ne doivent en aucun cas être obstrués.
  • Il est interdit de transporter de gros objets qui prennent trop d’espace dans le but de maximiser le confort. Les produits pyrotechniques sont également interdits à bord.
  • Les poussettes peuvent être embarquées à bord, sans problème, bien qu’il soit important de ne pas les placer sur le chemin des autres usagers. De plus, il ne peut en avoir que trois par wagon.
  • Le vandalisme est totalement interdit dans toutes les installations du métro de Rouen, y compris les graffitis, le sabotage de véhicules ou les dommages intentionnels causés aux stations ou aux équipements ferroviaires.
  • Les vélos sont autorisés dans le métro, et lorsqu’ils sont pliés ou non, ils ne doivent pas prendre trop de place dans le wagon. Cependant, il faut consulter le site officiel du métro de Rouen pour connaître les jours et heures où les vélos peuvent être transportés.
  • Les patins à roulettes ne peuvent être portés dans aucune installation de métro.

Connexion avec l’aéroport

Le métro de Rouen ne propose pas de liaison directe avec l’aéroport de Rouen Vallée Seine. Il n’y a pas de ligne de bus spéciale pour l’atteindre. Par conséquent, les voyageurs doivent utiliser des taxis pour se rendre à l’aéroport.

Cependant, on peut économiser de l’argent en profitant des transports en commun et en s’approchant le plus près possible de l’aéroport. Pour ce faire, lisez attentivement les instructions suivantes.

Il faut d’abord prendre le métro pour se rendre à la station Gare-Rue Verte, où l’on peut prendre le bus numéro 13 depuis son arrêt juste à l’extérieur de la station. Ensuite, il est très important de faire attention à l’itinéraire pour qu’ils sortent à l’arrêt du centre commercial de La Claire Voie, qui se trouve en face du Centre Commercial du Canivet. Après l’arrivée à cet arrêt, on peut prendre un taxi jusqu’à l’aéroport. En raison de la proximité de ce centre commercial avec la zone du terminus, le tarif est beaucoup plus bas que ce qui aurait été payé si l’on était descendu directement au centre de Rouen.

D’un autre côté, si l’on souhaite voyager de l’aéroport de Rouen jusqu’au centre-ville, on peut utiliser l’itinéraire susmentionné dans le but d’économiser de l’argent, surtout si l’on voyage sans bagages de grande taille. Des stations de taxis se trouvent à l’extérieur de l’aéroport pour vous conduire à la destination de votre choix. Dans ce cas, ce sera le Centre Commercial du Canivet.

Une fois devant le centre commercial, on peut attendre le bus numéro 13 en direction du centre-ville de Rouen. Il fera divers arrêts en cours de route.

Agrandissements futurs

Il est prévu d’étendre le parcours qui dessert le quartier Le Grand-Quevilly jusqu’à la salle de concert du Zénith de Rouen situé dans le même secteur. Cependant, le projet a été lancé dans les années 90 et ne s’est pas concrétisé. En tout état de cause, les fonctionnaires feront part du besoin considérable de cette future prolongation.

L’annonce de la reconstruction s’accompagne également de l’annonce de la station de Rouen Saint-Sever oubliée sous l’administration du métro de Rouen. Cela confirme la nécessité d’agrandir la station de Saint-Sever. L’idée de répondre à ce besoin a pris de l’ampleur car les bus n’ont pas la même capacité de transporter que les tramways. Le mode idéal le plus récent pour le transport d’un grand nombre de personnes pointe vers un système ferroviaire.

Cependant, à l’heure actuelle, il n’a pas encore été officiellement déclaré, et ce projet n’est qu’une simple spéculation de la part de certains architectes et ingénieurs professionnels qui travaillent pour le métro.

Attractions touristiques

Près de la station Gare-Rue Verte se trouve le Musée des Beaux-Arts de Rouen, un musée où l’on peut trouver une grande quantité de peintures datant du XVe siècle. Ce musée accueille chaque année des milliers de touristes qui le visitent pour la grande beauté qu’il offre.

L’exposition de peintures impressionnistes des artistes Monet, Pissarro et Gauguin se distingue. Ce sont les principales attractions du site. De même, une variété d’événements d’appréciation de l’art, que l’on trouve sur le site Web du musée, ont lieu chaque année. C’est sans aucun doute un espace où l’on peut redécouvrir la sensibilité artistique.

De plus, à quelques rues de la station Gare-Rue Verte, se trouve la Cathédrale Notre-Dame de Rouen. La cathédrale est une œuvre architecturale exquise du XIIIe siècle que l’on peut apprécier pour son style gothique perfectionné, construit avec des matériaux de la fin du Moyen Âge. Même si l’on n’est pas croyant, cela vaut la peine de visiter cette cathédrale chargée d’histoire qui a été le témoin de certains des moments les plus significatifs de Rouen.

Media

Carte du métro de Rouen

Plan du métro de Rouen grande résolution
Agrandir la carte. Le chargement peut prendre un certain temps.

Télécharger PDF plan.

Plan du métro de Rouen

  • Aussi connu sous: Métro
  • Passagers par jour 60000
  • Taux: 1,6€
  • Fonctionnant 24 heures: No
  • Air conditionné: No
  • Vous avez à marcher entre les trains: No
  • Trains sans conducteur: No
  • Porte palière: No
  • 1.40 EURO
  • Rouen Site officiel du Métro
facebook twitter

Aidez-nous

Si vous considérez que les informations fournies sont fausses, ne sont pas précises, sont anciennes, que la traduction contient des erreurs et que vous souhaitez nous aider en améliorant le fichier, vous pouvez nous contacter à cette adresse : .

Merci de nous contacter si vous ne trouvez pas le réseau que vous cherchez et nous l’ajouterons dès que possible !

Merci beaucoup !

** CREDITS!!