Métros en Iran : le métro de Téhéran

Téhéran est la capitale de la République islamique d'Iran, un pays se trouvant sur le continent asiatique. Téhéran est également la capitale de la région historique de la Perse et elle appartient au pays de l'Iran. Cette ville, en plus d'être la capitale, est la plus peuplée du pays, avec plus de 8 millions d'habitants.


Géographiquement, elle est située au pied de la chaîne de montagnes d'Alborz. En raison de sa population élevée, de sa taille et de son importance financière dans le monde islamique, cette ville est devenue un lieu important pour les croyants de la branche chiite de l'Islam. La ville a connu une croissance remarquable après le boom pétrolier, permettant ainsi d'implanter la majeure partie de l'industrie iranienne dans cette région. Ces industries comprennent entre autres la construction automobile, l'électronique, les produits chimiques, les armes.

Téhéran possède la plupart des universités de l'Iran, et accueille également la majorité des événements culturels et sportifs du pays. La ville se trouve à plus de 1 000 m au-dessus du niveau de la mer dans la vallée de la chaîne de montagnes d'Alborz, et est présente dans une région géographique semi-aride. Ces facteurs influencent le climat de la ville pouvant atteindre des températures extrêmes. Bien que le climat soit doux à l'automne et au printemps, il devient bien plus chaud et sec pendant l'été, et froid et humide en hiver.

Le métro de Téhéran est le service de transport urbain souterrain permettant de transporter des millions de personnes dans la ville du même nom. Actuellement, il propose 106 stations le long de 7 lignes. Fait amusant, la première ligne à avoir été inaugurée est la ligne 5 en 1999.

Chitgar Metro Station Chitgar Metro Station

Le metro

Les lignes 1 et 2 n'ont pas été mises en service avant 2000. Différents équipements roulants circulent sur ce réseau, en effet, certaines lignes sont équipées de trains composés de 8 wagons chacun, tandis que d'autres lignes sont équipées de trains comportant moins de wagons. L'une des sociétés en charge de la construction de l'équipement roulant était la société chinoise CRRC Changchun Railway Vehicles. La société autrichienne Voestalpine a conseillé Téhéran sur la technologie requise pour le métro. Les premiers et derniers wagons de chaque train sont réservés exclusivement aux femmes, bien qu'elles puissent quand même utiliser n'importe quel wagon du train.


D'après des estimations, plus de 4,8 millions de passagers empruntent le métro chaque jour, donnant lieu à un nombre de 900 millions de passagers chaque année. Le réseau est exploité par Tehran Urban and Suburban Railway Company (TUSRC), qui est détenue par le maire de la ville.

  • Dénomination : Métro
  • Longueur du réseau : 162,4 km ou 221 km si les lignes de banlieue sont incluses
  • Largeur des voies : 1435 mm
  • Nombre de lignes : 8 mais 7 seulement sont opérationnelles
  • Nombre de stations : 106 ou 117 si les lignes de banlieue sont incluses
  • Vitesse maximale de circulation : 80km/h. Sur la ligne 8, les trains atteignent 120 km/h
  • Site internet : metro.tehran.ir.
  • Opérateur : Tehran Urban and Suburban Railway Company (TUSRC)
  • Fréquence journalière : 4,8 millions de passagers
  • Inauguration : 1999 pour la ligne de banlieue. 2000 pour les lignes 1 et 2.

Histoire

Ce réseau de transport a été planifié des décennies avant son inauguration. Avant le triomphe de la révolution islamique et la conversion de l'Iran en théocratie, le métro était déjà en phase de planification.

Le gouvernement de la ville de Téhéran avait inclus le métro dans ses plans d'organisation territoriale et avait organisé un concours pour choisir la société qui serait en charge de la construction. La société gagnante a été la filiale française RATP. Ils ont décidé de construire un métro aérien dans la partie nord de la ville et ont commencé les travaux. Après l'avènement de la révolution iranienne, la construction a été arrêtée et le contrat de construction a été donné à la RATP. En 1985, le projet de construction a été approuvé, comprenant de multiples agrandissements pour la suite.

Tehran

La construction a duré 11 ans, avec un budget de plusieurs millions de dollars américains provenant de l'extraction de différents minéraux. Ce n'est qu'en 1999 que la première ligne du métro, la ligne 5, a été inaugurée. Nombreux sont ceux qui ne considèrent pas cette date comme l'inauguration officielle du métro car la ligne 5 est une ligne de train de banlieue. En 2000, les lignes 1 et 2 ont été inaugurées, marquant le début du service du métro de Téhéran. Après quoi le processus complet de construction a été largement accéléré, en effet, 7 lignes de métro ont été inaugurées dans un temps relativement court. Certaines stations sont encore en cours de construction. La ligne la plus récente a été mise en service en 2017, il s'agit d'une ligne express se rendant à l'aéroport International Imam Khomeini.

Lignes et stations

Le métro de Téhéran est un vaste réseau de transport, et il est devenu l'un des plus importants modes de transport de la région. Le réseau dans son intégralité s'étend sur 221 km. La majorité des stations sont souterraines, à l'exceptions de quelques unes se trouvant à la surface. Celles-ci ne sont pas souterraines car elles faisaient partie des premières a être construites pour les premières lignes. Les stations sont équipées de différents mécanismes de sécurité, permettant aux voyages d'être aussi optimales que possible.

Voici les différentes lignes du métro de Téhéran :

Ligne 1

Elle a été la deuxième ligne mise en service pour le métro de Téhéran, ouvrant ses portes au public en 2000. Actuellement, ses rails s'étendent sur 39 km, faisant d'elle la plus longue du réseau. Il s'agit de la seule ligne dont la majorité du trajet s'effectue en surface. Elle apparaît en rouge sur les cartes. En raison de ses nombreux agrandissements, cette ligne dessert actuellement 29 stations, dont 18 sont souterraines et 11 sont aériennes. 8 trains circulent sur cette ligne, pouvant atteindre une vitesse maximale de circulation de 80 km/h. Les trains de la ligne 1 se dirigent vers le sud. Ses terminus sont Tajrish et Kahrizak.

Ligne 2

Elle a également été inaugurée en 2000, et elle apparaît en bleu sur les cartes. Les trains de la ligne se dirigent vers l'est, jusqu'à atteindre la gare centrale, à partir de laquelle ils se dirigent vers le sud. Ses terminus sont Farhangsara et Tehran (Sadeghiyeh). Cette ligne s'étend sur 26 km dont 19,6 km sont souterrains, tandis que les 6,4 km restant sont aériens. Elle dessert un total de 22 stations. Cette ligne a bénéficié de nombreux agrandissements depuis son ouverture, et une nouvelle expansion est actuellement en travaux.

Ligne 3

Elle se distingue des autres lignes par sa couleur bleu clair sur les cartes du métro de Téhéran et les plans. Ses trains circulent du nord-est au sud-ouest, en diagonal à travers la ville de Téhéran. Actuellement, elles est la deuxième ligne la plus longue du réseau avec ses 37 km de rails. Elle compte 27 stations. C'est l'une des lignes les plus importantes du réseau, en effet, elle contribue à diminuer de façon significative le trafic de la ville. Ses terminus sont Azadegan au sud-ouest et les stations Shahid Bahonar et Ghaem au nord-est.

Ligne 4

La ligne 4 s'étend sur 22 km et dessert 14 stations. Elle apparaît en jaune sur les cartes du métro et ses trains circulent d'est en ouest. Son itinéraire passe sous la ligne 2. A l'est, son terminus est Shahid Kolandooz, tandis qu'à l'ouest, elle propose trois terminus, situés après le croisement, après Bimeh. Le premier terminus est Eram-e-Sabze, dans la branche nord du croisement, et il est connecté à la ligne 5. Les deuxième et troisième terminus se trouvent au terminal de l'aéroport Mehrabad, dans la branche sud du croisement.

Ligne 5

Elle a été la première ligne du métro de Téhéran à être inaugurée. Les trains circulant sur cette ligne présentent des caractéristiques similaires aux trains de banlieue. Cependant, ses trains effectuent un trajet plutôt long, parcourant 43 km. Elle dessert 11 stations. La ligne débute au terminus Tehran (Sadeghiyeh), qui est l'une des stations les plus importantes du réseau. Les trains de cette ligne circulent vers l'ouest. Son deuxième terminus est la station Golsharhr, se trouvant à la périphérie de Karaj, la quatrième ville la plus peuplée d'Iran. Cette ligne apparaît en vert sur les cartes du métro.

Ligne 6

En rose sur les cartes, cette ligne est encore en cours de construction. Il s'agira d'une ligne à grande échelle car elle s'étendra sur 38 km et desservira 30 stations. Le tracé de la ligne traversera la ville en partant du nord-ouest pour se rendre au sud-est. Au nord-ouest, son terminus sera Sulaghan. Alors qu'au sud-est, son terminus sera Hazrat-e Abdol Azim.

Ligne 7

Il s'agit de la ligne du métro de Téhéran inaugurée la plus récemment, ayant été ouverte au public en Juin 2017. Sur les cartes, cette ligne apparaît en violet. Elle débute au sud-est à la station Varzeshgah-e Takhti et se finit au nord de la ville à la station Yadegar-e Emam. Ses rails s'étendent sur 22 km. Bientôt, le reste de la ligne sera à son tour inauguré, agrandissant les rails actuels à 35 km au total, et comptabilisant 27 stations. Cette ligne proposera le plus long trajet souterrain du métro. Ce sera également le trajet le plus profond, en effet, ses rails se trouvent à 56 m sous terre.

tehran Metro

Ligne 8

Inaugurée en 2016, c'est une ligne moderne dans la région sud de la ville de Téhéran. Elle débute à la station Shahed, qui permet d'établir une connexion avec la ligne 1, et fini à Shahre-e Parand. Sa longueur totale est de 32 km, et cela augmentera à 50 km lorsque l'agrandissement en cours sera achevé. L'élément le plus important de cette ligne est son accès à l'aéroport International Imam Khomeini. Il a été ouvert au public récemment est il est devenu l'aéroport le plus important de la ville, en particulier pour les vols internationaux. Cette ligne est la seule du métro de Téhéran qui permet de se rendre à l'aéroport et qui ne ferme pas non plus. Ses équipements sont particulièrement modernes, en effet, ses trains peuvent atteindre une vitesse maximale de 120 km/h.

Connexions

Téhéran est la capitale d'une grande puissance, et il y a plus de 8 millions d'habitants qui vivent dans cette ville. Bien que le métro de Téhéran continue de croître à un rythme régulier, les autres modes de transport public en surface auront toujours de l'importance, car ils permettent de se déplacer à travers toute la ville. Il y a eu beaucoup de discussions sur l'excès de voitures présentes dans la ville. On y compterait plus de 5 millions de véhicules, alors que la capacité de la ville est de 700 000 voitures. De ce fait, tous types de transport public sont utilisés.

Comme toujours, les bus représentent l'un des plus importants modes de transport. Depuis les années 1920, ils ont été utilisés dans la capitale iranienne. Il existe des centaines de lignes de bus, et la plupart d'entre elles s'arrêtent aux stations de métro sur leurs trajets. Le ticket de bus ne coûte que quelques centimes d'euros. Les bus réguliers circulent dans la majeure partie de la ville et représentent une solution de transport pour des millions de personnes. De plus, il existe deux autres moyens de transport de surface.

L'un d'eux est le réseau de trolleybus. Ce réseau a ouvert au public en 1992, mais il a perdu en popularité et a été fermé. Cependant, il a récemment été ré-ouvert, avec une ligne unique entre Meydane-Khorasan (Place Khorasan) et Bozorgrah-e-Be’sat. Il a cessé de proposer une connexion directe avec le métro après sa fermeture, mais de nombreuses stations se trouvent près des arrêts du trolleybus.

Le deuxième mode de transport conséquent est le Tehran Bus Rapid Transit (BRT), il s'agit de bus qui circulent sur des voies réservées, et de ce fait, ne sont pas ralentis par la circulation. Comparé aux trolleybus, ce mode de transport est bien plus important en raison de son réseau qui s'étend sur plus de 100 km et comprend 10 lignes. Lors d'un trajet en bus BRT, il est possible d'établir de nombreuses connexions avec les stations du métro de Téhéran.

La station Rahahan sur la ligne 3 permet d'établir une connexion entre le métro et la gare principale de la ville. De cette gare, il est possible d'emprunter des trains longue distance. De plus, des correspondances avec des bus BRT sont proposées. Tous les trains longue distance sont exploités par Islamic Public of Iran Railways. A la station Rahahan, il est possible de monter à bord d'un train pour se rendre au sud du pays, dans des villes telles que Bander Abbas.

Connexion à l'aéroport

En raison de ses dimensions, la ville de Téhéran accueille des vols dans deux aéroports. Historiquement, la ville ne proposait qu'un seul aéroport, l'aéroport International Mehrabad (THR). Jusqu'en 2007, il était le plus important du pays en raison du nombre de vols domestiques et internationaux. Cependant, après l'ouverture de l'aéroport de Khomeini, l'aéroport de Mehrabad a été restreint à un usage principalement réservé aux vols domestiques. Il est facile de se rendre à l'aéroport Mehrabad, en effet, deux stations de métro s'y trouvent. Ce sont deux terminus de la ligne 4 : l'un s'arrêtant au terminaux 1 et 2 de l'aéroport, et l'autre s'arrêtant aux terminaux 3 et 4.

L'autre aéroport important de la ville, qui est plus grand que celui de Mehrabad, est l'aéroport International Imam Khomeini. Il est situé à 30 km au sud-ouest de la ville de Téhéran. Grâce à son ouverture en 2004, cet aéroport a réussi à accueillir tous les vols internationaux provenant d'Asie et d'Europe. Actuellement, il n'existe qu'un seul terminal, mais deux terminaux supplémentaires sont en construction. Il est facile de s'y rendre via le métro car l'une des lignes récemment construites a été conçue dans le but précis de s'y rendre. Il s'agit de la ligne 8, la plus rapide du réseau et qui est ouverte 24h/24. Pour se rendre à l'aéroport, il suffit d'emprunter la ligne 8 et de descendre à Shahr-e Forudgahi-e Imam Khomeini.

Horaires et fréquences

Le métro de Téhéran est soumis à des horaires assez strictes, et les heures d'ouverture ne varient pas beaucoup d'une ligne à l'autre. Dans le cas de la ligne 1, elle ouvre à 5h30 du matin et ferme à 22h30. Le trajet d'une extrémité à l'autre dure 69 minutes. Tandis que le trajet sur la ligne 2 d'une extrémité à l'autre dure 47 minutes, en ouvrant à 5h30 du matin et fermant à 22h30.

Sur la ligne 4, affichée en jaune, les trains circulent d'un bout à l'autre en 40 minutes. Elle ouvre également à 5h30 du matin et ferme à 22h30. Sur la ligne 5, une ligne de train de banlieue, les trains parcourent l'itinéraire complet en 52 minutes. Elle ouvre à 5h30 du matin et ferme à 23h05.

La dernière ligne est la 8. Reliant la ville à l'aéroport International Imam Khomeini, elle est ouverte 24h/24.

Prix, tickets et cartes

Il existe deux options de paiement notables pour accéder au métro de Téhéran. La première est l'achat de cartes rechargeables qui est une option très pratique pour les voyageurs fréquents. Ces cartes peuvent être crédités d'un montant fixe d'argent, et après chaque utilisation, le prix du trajet est déduit. Lorsqu'un trajet se termine, la carte va déduire le montant en fonction de la distance parcourue par l'utilisateur au moment de sa sortie d'une station. L'un des avantages principaux à utiliser cette carte est son accès aux bus ainsi qu'à tous les réseaux BRT de la ville. Cette carte est au prix de 5 000 IRR (environ 0,10€). Le prix des tickets varient selon la distance parcourue. Voici les différents prix :

  • Zone 1 : distance parcourue : 0-10 km. Prix : 2 800 IRR (environ 0,05€).
  • Zone 2 : distance parcourue : 10-20 km. Prix : 3 000 IRR (environ 0,06€).
  • Zone 3 : distance parcourue : 20-30 km. Prix : 3 500 IRR (environ 0,07€).
  • Zone 4 : distance parcourue : 30-40 km. Prix : 4 000 IRR (environ 0,08€).
  • Zone 5 : distance parcourue : 40-50 km. Prix : 4 250 IRR (environ 0,085€).
  • Zone 6 : distance parcourue : 50 et plus. Prix : 4 500 IRR (environ 0,09€).

L'une des autres options de paiement pour accéder au métro de Téhéran se présente sous forme de tickets magnétiques, proposant un nombre de voyages illimités. Actuellement, il n'existe que deux tickets de ce genre. Le premier permet d'effectuer un aller simple. Ces tickets présentent un code QR et sont bleus. Ils sont au prix de 7 000 IRR (environ 0,14€). D'un autre côté, le ticket aller-retour est orange et présente également un code QR. Il coûte 11 000 IRR (environ 0,22€).

Règles

  • Il est interdit de faire entrer un animal quel qu'il soit dans les installations du métro.
  • Il est interdit de fumer dans l'enceinte du métro.
  • Il est interdit de transporter du matériel toxique.
  • Vous ne pouvez pas vous déplacer dans le réseau si vous transportez un vélo ou un moyen de locomotion similaire.
  • Les hommes ne peuvent pas utiliser les wagons aux extrémités du train car ceux-ci sont exclusivement réservés aux femmes.

Agrandissements futurs

Même si le métro de Téhéran n'est âgé seulement que de deux décennies, il s'est étendu de façon assez importante. Sa croissance rapide n'a pas rencontré d'obstacles, et actuellement, de nombreuses lignes et stations sont en cours de construction. La ligne la plus importante en cours de construction est la ligne 6, qui n'a pas encore ouvert, mais qui proposera des rails d'une très grande longueur. Le projet de la ligne 9 est en cours de discussion par un comité assigné dans le but de la construire.

Cependant, la majorité des lignes sont en cours d'agrandissement. Dans le cas de la ligne 2, des recherches sont menées pour l'étendre en direction de la ville Pardis. La ligne 3 sera étendue au niveau de son terminus, où seront ajoutés des rails supplémentaires en direction du sud-est et du nord-ouest. De plus, la ligne 8 récemment construite sera réalisée en trois phases. Enfin, il y a des projets pour d'autres lignes express qui relieront Téhéran avec d'autres centres urbains à proximité.

Conseils

  • Les femmes doivent obéir au code vestimentaire musulman imposé par le gouvernement iranien, qui établit qu'elles doivent porter le voile et se couvrir les bras et les jambes.
  • Les hommes doivent rester à l'écart des wagons réservés exclusivement aux femmes.
  • Un montant minimum d'argent doit être crédité sur la carte de métro, dans le cas où celle-ci est choisie pour payer son trajet.
  • Il est important de mémoriser les chiffres en persan, qui diffèrent des chiffres arabes. Dans certains cas, les signalisations ne comporteront que des chiffres persans.
  • Les passagers ne comprenant pas le persan peuvent tout de même s'orienter grâce à certaines signalisations dans les stations.
tehran Metro

Anecdotes

  • Ce métro propose un design d'inspiration française car il a été conçu par la RATP, et il a été construit avant la révolution islamique.
  • C'est l'un des métros les plus importants du monde islamique.
  • Ce métro possède la station Shahr-e Aftab, la plus grande station du Moyen-Orient.

Attractions à proximité

L'Iran est un pays très attractif en ce qui concerne le tourisme, et Téhéran, sa capitale, est une ville très organisée. Elle propose des décors bucoliques. Voici certains lieux à visiter en empruntant le métro de Téhéran :

National Jewelry Treasury : tout le patrimoine joaillier appartenant à l’État iranien peut être observé dans ce musée. Ce patrimoine appartenait auparavant à la famille royale d'Iran, et a été transmis tout au long de 200 ans d'histoire. Pour s'y rendre, il est possible de descendre à la station Sa’adi sur la ligne 1.

Palais du Golestan : ce palais est accessible après être descendu à la station Panzdah-e Khordad sur la ligne 1 et après avoir marché quelques pas. Ces installations font partie d'un palais dans lequel vivaient les membres de la monarchie de la dynastie Kayar, avant que le Reza Pahlavi ne prenne le relais. Son architecture est trop belle pour être décrite et a été déclarée patrimoine mondial par l'UNESCO.

Bazar de Tajrish : il faut absolument se rendre à un bazar pour apprécier la gastronomie iranienne, et celui de Tajrish est idéal en raison de sa variété et de ses plats traditionnels. Pour s'y rendre, il faut emprunter la ligne 1 et descendre à la station Tajrish.

Carte du métro de Téhéran

Plan du métro de Téhéran grande résolution
Agrandir la carte. Le chargement peut prendre un certain temps.

Plan du métro de Téhéran

  • Passagers par jour 4000000
  • Taux:
  • Fonctionnant 24 heures: No
  • Air conditionné: Yes
  • Vous avez à marcher entre les trains: No
  • Trains sans conducteur: No
  • Porte palière: No
  • 750 Rials
  • Téhéran Site officiel du Métro

Aidez-nous

Si vous considérez que les informations fournies sont fausses, ne sont pas précises, sont anciennes, que la traduction contient des erreurs et que vous souhaitez nous aider en améliorant le fichier, vous pouvez nous contacter à cette adresse : .

Merci de nous contacter si vous ne trouvez pas le réseau que vous cherchez et nous l’ajouterons dès que possible !

Merci beaucoup !

** CREDITS!!