Les trains de Porto Rico : San Juan

San Juan est la capitale de Porto Rico, communauté des nations, un territoire non incorporé des Etats-Unis d’Amérique. C’est la ville la plus peuplée de l’île avec environ 450 000 habitants (2010). L’itinéraire du Tren Urbano de San Juan inclut aussi les villes de Bayamón et Guyanabo qui font partie des plus peuplées de l’île.

Ville traversée par la mer des Caraïbes, San Juan est visitée par des touristes du monde entier pour son ambiance festive. Elle est également connue pour son passé colonial et son importante implication dans l’histoire de l’Amérique. Le vieux San Juan est l’une des principales attractions la plus visitée. Les forts coloniaux furent inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La ligne du Tren Urbano mesure 17.52 km (10.7 miles). Sur les 16 stations, 10 sont en hauteur, 4 sont au niveau du sol et seulement 2 sont souterraines. Le réseau a 74 wagons construits à partir d’acier inoxydable par la compagnie allemande Siemens. Chaque wagon peut transporter jusqu’à 180 passagers : 72 sièges sont disponibles sur les côtés des wagons et 108 personnes peuvent rester debout. 15 trains, alimentés en courant alternatif, circulent sur ce réseau. Environ 40 000 passagers empruntent ce métro, un chiffre bien en dessous de la capacité totale du métro, c’est la raison pour laquelle il est prévu de l’agrandir.

San Juan Tren Urbano (01)

Court rappel historique

Les voies ferrées ont une longue histoire à Porto Rico. La première construction commença au XIXème siècle quand l'île était une colonie espagnole. A cette époque, une voie ferrée en forme de boucle parcourait les bords de l'île. Mais avec la colonisation par les Etats-Unis, les compagnies automobiles monopolisèrent le marché automobile au détriment du développement du rail. L’évolution des autoroutes engendra la croissance de la population dans les zones urbaines. Cet accroissement, dans un si petit espace, avec la majorité de la population nécessitant l’utilisation d'une voiture obligea le gouvernement à élaborer des plans afin de réduire les embouteillages.

La première proposition pour la construction d’un train urbain à San Juan fut présentée en 1967 mais ce n’est qu'en 1989 qu'elle devint officielle avec l'approbation du financement en 1993. Le projet commença à être réalisé mais fut retardé à plusieurs reprises et connu des déficits budgétaires. Le Tren Urbano de San Juan fut inauguré le 17 décembre 2004 et fut gratuit pendant 6 mois.

Stations

L'une des caractéristiques des stations du Tren Urbano est que les quais n'ont pas de porte de séparation avec les tunnels. Plusieurs stations sont équipées d'escaliers roulants et sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, elles sont équipées d'une connexion wi-fi. Le trajet entre Bayamón et Sagrado Corazón dure environ 30 minutes.

Les 16 stations se présentent comme suit : Dans le quartier de Bayamón se trouvent les stations de Bayamón (en hauteur), Deportivo (en hauteur) et Jardines (niveau du sol). La station Torrimar (niveau du sol) est dans le quartier de Guaynabo. Le trajet continue jusqu'à la ville de San Juan dont les stations sont Martínez Nadal (niveau du sol), Las Lomas (en hauteur), San Francisco (en hauteur), Centro Médico (niveau du sol), Cupey (en hauteur), Río Piedras (souterraine), Universidad (souterraine), Piñero (en hauteur), Domenech (en hauteur), Roosevelt (en hauteur), Hato Rey (en hauteur) et Sagrado Corazón (en hauteur).

Correspondances avec les autres transports publics

En raison des côtes maritimes, le transport fluvial a toujours existé à San Juan et comme dans n'importe quelle ville, les bus sont un moyen efficace pour voyager aux quatre coins de la ville.

La plus importante correspondance du Tren Urbano de San Juan se fait avec le Metro Urbano, un bus rapide qui dessert la station terminus Bayamón avec la ville de Toa Baja sur une distance de 16.5 kilomètres. Le réseau fut inauguré le 16 septembre 2012 et les bus articulés furent remplacés par une ligne exclusive sur l'autoroute José de Diego (PR-22).

De plus, le Integrated Transit Authority (ATI) travaille avec les deux autres compagnies de transports publics en dehors du Tren Urbano de San Juan : la compagnie des bateaux, plus connu sous le nom de Cataño Ferry (Lancha de Cataño), dessert les villes de Cataño avec l'îlot de Old San Juan. Le ferry part toutes les demi-heures et arrive directement à destination.

Et la compagnie des bus gérée par Metropolitan Bus Authority (AMA). Ils desservent les habitants de San Juan à travers 30 itinéraires incluant 3 routes nationales. Les bus circulent du lundi au vendredi de 5 h 00 à 21 h 00 pour la plupart des itinéraires et les samedis et jours fériés de 6 h 00 à 20 h 00.

Correspondances avec l'aéroport.

Bien que le Tren Urbano n'aille pas directement à l'aéroport international Luis Munos Marín (qui dessert la capitale Portoricaine), il y a un trajet par bus. L'Express E40 part de la station Piñero et va directement à l'aéroport Munoz Marin par le centre commercial de San Juan permettant aux passagers arrivant ou partant d'utiliser le Tren Urbano.

Horaires et Fréquences

Le Tren Urbano fonctionne 6 jours par semaine, 365 jours par an. Il commence à 5 h 50 sans interruption jusqu'à 23 h 30. L’Integrated Transit Authority (ATI) souligne que les trains passent toutes 8 minutes aux heures de pointe et toutes les 16 minutes aux heures creuses.

    La fréquence des trains est détaillée ci-dessous :
  • De 6 h 20 à 8 h 20 : Toutes les 8 minutes
  • De 8 h 20 à 16 h 20 : Toutes les 12 minutes
  • De 16 h 20 à 18 h 00 : Toutes les 10 minutes
  • De 18 h 00 à 23 h 30 : Toutes les 16 minutes.

Les samedis, dimanches et jours fériés le temps d'attente est plus long, les trains passent toutes les 16 minutes.

Tarifs, tickets et forfaits

Les tarifs du Tren Urbano de San Juan sont bien définis et offrent des avantages à certaines catégories sociales. L’Integrated Transit Authority de San Juan (ATI) propose aux utilisateurs différentes façons d'obtenir un ticket.

La manière la plus simple pour voyager sur le Tren Urbano est d'acheter un ticket au prix normal de $1.50 US. Avec ce ticket, le passager peut voyager pendant 2 heures à partir du moment où il entre dans le réseau et peut rejoindre le bus de Metropolitan Bus Authority (AMA). Sur le trajet du E20, un coût supplémentaire de $0.50 US sera appliqué.

4 différents groupes de personnes peuvent bénéficier d'un tarif réduit. Les étudiants, les personnes entre 60 et 74 ans, les bénéficiaires de Medicare, et les personnes à mobilité réduite peuvent voyager avec un ticket qui coûte $0.75 US.

Les personnes de plus de 75 ans ou de moins de 6 ans voyagent gratuitement.

Il existe également différents tarifs qui correspondent à la durée de validité des tickets. Ces tarifs, avec une heure de validité inscrite sur le billet, permettent un usage illimité du Tren Urbano et des bus d’AMA. Il y a 4 différents tickets dans cette catégorie. La première permet des trajets illimités pendant une journée et coûte $5.00 US. Il est possible d'y ajouter le forfait hebdomadaire à $15.00 US, le forfait 30 jours à $50.00 US ou le plus cher, le forfait 90 jours à $90.00 US. Ils peuvent être achetés aux distributeurs situés dans les stations et peuvent être payés en liquide, avec des cartes de débit, Visa ou MasterCard.

Full Ride!

Parking

L'un des principaux avantages du Tren Urbano est que des parkings ont été prévus lors de la création du train afin que les voyageurs puissent laisser leur véhicule près des stations. Huit stations ont des parkings pouvant accueillir 3 106 voitures : Bayamón, Torrimar, Jardines, Martínez Nadal, San Francisco, Sagrado Corazón, Cupey et le Toa Baja Park & Ride qui a une correspondance avec le Metro Urbano qui part de la station Bayamón.

En plus des stationnements pour les voitures, il existe des parkings pour les cyclistes qui peuvent ainsi se rendre, à vélo, de leur lieu de résidence à la station la plus proche du Tren Urbano. 6 stations sont équipées de parking pour les vélos, certaines sont proches des stations du Tren Urbano et d'autres près des stations de bus. Les stations sont : Sagrado Corazón, Capetillo, Bayamón, Piñero, Iturregui, Covadonga (Old San Juan), et Martínez Nadal..

Bici-Tren (Vélo-Train)

Au 21ème siècle, les vélos étant un moyen moderne et écologique de se déplacer dans les villes, les transports publics qui interdisent les bicyclettes deviennent de plus en plus impopulaires car ils restreignent les déplacements des cyclistes en les empêchant d'alterner entre le vélo et les transports publics. Le Tren Urbano étant bien au fait de ce problème, il propose aux voyageurs le forfait Bici-Tren.

Tren Urbano San Juan Puerto Rico

Ce service permet de pouvoir prendre son vélo dans le train. Pour cela, vous devez demander le permi Bici-Pass à la station Río Piedras entre 10 h 00 et 18 h 00. Pour cela, vous devez suivre un cours sur les règles à respecter pour transporter un vélo dans le train, être âgé de plus de 18 ans (ou avoir l'autorisation d'un parent, d'un gardien ou d'un représentant de la famille) et de fournir une photo d'identité. Les utilisateurs doivent signer la charte d'utilisation.

Aux heures de pointe (entre 7 h 00 et 9 h 00 et entre 15 h 00 et 18 h 00), deux bicyclettes sont autorisées dans les wagons et quatre aux heures normales de la journée ainsi que le week-end et les jours fériés. Les vélos pliables sont autorisés à n'importe quel moment.

Futur agrandissement

Les plans pour agrandir le Tren Urbano sont nombreux. Ces projets vont du plus simple – créer de nouvelles stations dans le réseau – au plus complexe – la création de correspondances avec de nouveaux transports publics qui couvriront d'autres parties est aussi connue sous le nom de Island of Enchantment.

Le Département des Transports et des Travaux Publics de Porto Rico (DTOP) est l'axe chargé des programmer les agrandissements du réseau qui ont été classés en différentes phases. La première serait la Phase 1A. Cette étape comprend l'agrandissement de deux stations du réseau du Tren Urbano partant de la station actuelle de Sagrado Corazón en créant deux nouvelles stations : San Mateo et Minillas.

D'autres projets d'agrandissement du Tren Urbano sont encore incertains. L'un d'eux serait de créer une nouvelle ligne qui partirait de la station Río Piedras et desservirait la municipalité de Carolina. Actuellement, des tunnels sont disponibles pour ce future projet.

D'autres projets d'agrandissement impliquent le nord de la ville. Il est prévu de relier la nouvelle station Minillas avec la nouvelle ligne qui rejoindrait l'aéroport international Luis Muñoz Marín avec Old San Juan. Il y a aussi le Tren Liviano de San Juan (train léger de San Juan), un projet d’unification via un tramway qui relierait tout Old San Juan avec la station Sagrado Corazón du Tren Urbano et avec le reste de la ville.

Enfin, dans la municipalité de Caguas, une voie ferrée est en construction dont le but est de d'être desservie avec le Tren Urbano à la station Cupey afin de permettre des correspondances via le réseau ferré entre la ville de San Juan et le sud de l'île. Des projets existent aussi pour que les trains qui rejoindront le Tren Urbano desservent les populations les plus importantes de l'île.

Conseil

Bien qu'utiliser le Tren Urbano soit souvent spontané, il est préférable de toujours se souvenir des horaires de fonctionnement et notamment de l'horaire de fermeture qui est 23 h 30. Au-delà, les touristes qui se promènent devront prendre un taxi, qui, pour la plupart du temps, coûte plus cher que prévu.

De plus, si vous utilisez le réseau des bus AMA, il est préférable d'acheter un ticket au Tarif Standard. N'oubliez pas que le temps de voyage est limité à deux heures et qu'à l'expiration du ticket, un nouveau devra être acheté pour reprendre le train.

Faits intéressants

  • Le Tren Urbano fut le premier mis en service dans les Caraïbes et est le seul moyen de transport de ce type à Porto Rico.
  • Les murs de nombreuses stations sont décorés d'œuvres-d'art réalisées par les artistes Portoricains.
  • L'architecture est assez simple car de nombreuses stations sont en hauteur.
  • Les trains n'étant pas très utilisés, la fréquence des trains n'est donc pas très élevée.

Que voir à partir du Tren Urbano ?

Le Tren Urbano de San Juan est considéré, par les touristes, comme une attraction à lui tout seul. Pas seulement en raison de la qualité architecturale des structures des stations ou des œuvres-d'art qui décorent les murs. La principale attraction est de pouvoir admirer le panorama de la ville grâce au positionnement des stations car 10 des 16 stations sont en hauteur et 4 au niveau du sol. C'est la raison pour laquelle la plupart des touristes utilisent le train par pur plaisir, même s'ils n'ont pas de raison de voyager.

De nombreux endroits peuvent être visités à San Juan à partir du Tren Urbano :

Le quartier financier de San Juan (Distrito Financiero de San Juan) : En venant de la station Hato Rey vous arrivez rapidement à Milla de Oro de San Juan, une partie importante du quartier financier de San Juan. A Milla de Oro, les plus importantes banques et groupes financiers de l'île sont regroupés dans de grands immeubles qui se détachent vers le ciel.

Le Colisée José Miguel Agrelot (Coliseo de Puerto Rico José Miguel Agrelot) : Un endroit très réputé pour l'organisation de concerts et de manifestations de toute l'île situé sur le côté de la station Hato Rey.

L'Université de Porto Rico (Universidad de Porto Rico) : Le plus grand campus de l'Université de Porto Rico se trouve près de la station Universidad avec de nombreuses antennes autour de l'île. L'attraction principale de cet endroit, où les étudiants se retrouvent, est la tour de l'horloge conçue par l'architecte Rafael Carmoega. La Torre (La Tour), comme elle est plus communément appelée, est devenue une icône des luttes qui ont commencé à l'université.

Le stade Juan Ramón Loubriel (Estadio Juan Ramón Loubriel) : le stade de football se trouve près de la station Deportivo. En dehors du base-ball qui est le sport national de l'île, le football prend de plus en plus de place dans la vie des portoricains. C'est dans ce stade, situé dans la ville de Bayamón, que joue l'équipe locale : le Bayamón F.C.

Le musée Francisco Oller (Museo Francisco Oller) : En quittant la station de Bayamón, marcher environ quatre mètres vers le centre politique. Le musée Francisco Oller se trouve près de Plaza de Recreo, il fut construit en 1907 et était à l'origine le bureau du maire.

Carte du métro de San Juan

Plan du métro de San Juan grande résolution
Agrandir la carte. Le chargement peut prendre un certain temps.

Plan du métro de San Juan

  • Aussi connu sous: Tren Urbano
  • Passagers par jour 40000
  • Taux:
  • Fonctionnant 24 heures: No
  • Air conditionné: No
  • Vous avez à marcher entre les trains: No
  • Trains sans conducteur: No
  • Porte palière: No
  • Vitesse moyenne: 33km/h
  • Vitesse maximale: 100km/h
  • Opérateur: Alternativa de Transporte Integrado (ATI) y Siemens AG
  • $1.5
  • San Juan Site officiel du Métro

Aidez-nous

Si vous considérez que les informations fournies sont fausses, ne sont pas précises, sont anciennes, que la traduction contient des erreurs et que vous souhaitez nous aider en améliorant le fichier, vous pouvez nous contacter à cette adresse : .

Merci de nous contacter si vous ne trouvez pas le réseau que vous cherchez et nous l’ajouterons dès que possible !

Merci beaucoup !

** CREDITS!!