Les métros au Brésil : Recife

La ville

Recife est une ville situé dans l’état de Pernambuco, au nord-est de la République du Brésil. Elle est considérée par beaucoup comme la Venise brésilienne. Sa banlieue comprise, elle forme la quatrième plus grande agglomération du Brésil, uniquement surpassée par São Paulo, Rio de Janiero and Belo Horizonte.

Elle a plus de quatre millions d’habitants, ce qui en fait la plus peuplée de l’ensemble de la région du nord-est et la neuvième dans l’ensemble du Brésil. L’économie de la ville est dynamique et assez large, hôte d’importantes compagnies, notamment du secteur du pétrole. Il y a aussi plusieurs institutions fédérales ainsi que des consulats de nombreux pays de partout dans le monde.

La ville est aussi connue pour son histoire riche et mouvementée, ayant été la capitale lors de la colonisation néerlandaise du Brésil entre 1630 and 1654. La plupart de son héritage historique se reflète dans le cœur de la ville. Les touristes viennent à Recife pour les nombreuses attractions qu’elle propose parmi lesquelles d’importants évènements comme le Carnaval de Recife et Olinda.

Transport

Le métro de Recife est un système de transport en commun qui connecte des endroits stratégiques de la ville. En plus de son métro souterrain, comportant 3 lignes, on peut y ajouter un métro léger avec 2 lignes. Au total, le système de métro dessert 29 stations sur 71 km. Cependant, seuls 39.5 km font partie du réseau souterrain.

Estacao Afogados Estacao Afogados

Comme on peut s’y attendre dans le cas d’un métro avec des lignes différentes, le système dispose de véhicules variés, fournis par différents fabricants. Le matériel roulant original vient par un consortium entre la Santa Matilde brésilienne et le Man AG allemand : le modèle 800, qui circule encore sur les lignes du réseau. Quelques trains plus récents furent incorporés en 2012 et 2013 : le modèle 7500 de l’espagnole CAF et le modèle Mobile 3 du brésilien Bom Sinal et de l’allemand Voith.

Environ 600 milles personnes prennent le métro quotidiennement. L’opérateur est la Companhia Brasileira de Trens Urbanos (Compagnie Brésilienne des Trains Urbains, ou CBTU), qui dépend du ministère des Villes du gouvernement général.

  • Connu sous le nom de : Métro de Recife ou Metrorec
  • Longueur du réseau : 71 km en tout, 39.5 km du métro
  • Écartement des rails : 1600 mm, 1000 mm dans le VLT.
  • Nombre de lignes : 5 dont 3 du métro.
  • Nombre de stations : 29
  • Vitesse maximale : 80 km/h
  • Site internet : portal.metrorec.com.br
  • Opérateur : Companhia Brasileira de Trens Urbanos (CTBU)
  • Passagers par jour : environ 600 000 personnes
  • Fondation : 22 février 1984 (mais les opérations n’ont commencé que le 11 mars 1985).

Bref historique

Pareille à toutes les grandes villes, Recife rencontra le besoin de développer un système de transport public efficace capable de transporter l’important nombre de navetteurs et connecter les différentes zones de la ville. Comme les autres métropoles brésiliennes, ce fut dans les années 80 que le développement du projet originel fut lancé. Le gouvernement fédéral créa le consortium de Metrorec en septembre 1982 et la construction du système démarra en janvier 1983. La CBTU remplaça plus tard le consortium et fut constituée en février 1984 comme compagnie mixte chargée de moderniser, étendre et implanter plusieurs moyens de transport au Brésil. Le métro de Recife commença à opérer le 11 mars 1985.

Á partir de cette date, le réseau commença à s’étendre, en grande partie grâce à l’absorption d’autres lignes ferroviaires préexistantes ainsi que l’infrastructure qui reliait Recife à la banlieue qui appartenait à la RFFSA. Une des plus grandes extensions du réseau démarra en 1998. Elle électrifia la Ligne Sud et étendit la ligne centrale. En 2013, la Ligne Diesel fut reconvertie au système de métro léger VLT et une station fut ajoutée à la ligne centrale.

Station de métro Recife Station de métro Recife

Lignes et stations

Le métro de Recife comporte 5 lignes différentes. 3 d’entre-elles constitue la partie souterraine et les deux autres sont des véhicules de métro léger connu sous le nom de VLT (Veìculo Leve sobre Trilhos, littéralement : véhicule léger sur rails). 29 stations forment le réseau, chacune avec ses propres particularités. Les lignes du métro de Recife ne sont pas classées par nombre et ont à la place un nom basé sur la zone desservie. Ces lignes sont :

Ligne Centrale 1

C’est une des branches constituant la Ligne Centrale, la section originelle du métro de Recife. Comme les autres lignes de métro, elle part de la station Recife, près de la côte dans le nord de la ville. Elle dessert 15 stations et couvre une distance de 18,3 kilomètres. Commençant à la station Recife, elle poursuit sa route avec les stations Joana Bezerra, Afogados, Ipiranga, Mangueira, Santa Luzia, Edgar Werneck, Barro, Tejipió et Coqueiral. Une bifurcation se trouve à cette dernière. La Ligne Centrale 1 continue jusqu’à Alto do Céu, Curado, Rodoviària, Cosme e Damião et Camaragibe comme terminus. Il faut approximativement 28 minutes pour passer d’un bout à l’autre. La première section fut inaugurée en 1985 et étendue plus tard en 1986 (jusqu’à la station Rodoviària). La dernière extension va jusqu’à Camaragibe et fut finalisée en 2002. Cette ligne est identifiée par sa couleur orange.

Ligne Centrale 2

Cette ligne est la continuation de la bifurcation sur la Ligne Centrale. Elle partage son itinéraire avec la Ligne Centrale 1 de Recife jusqu’à Coqueiral et se sépare aux stations Cavaleiro, Floriano, Engenho, Velho et Jaboatão. Au total, cette ligne couvre 14 stations réparties sur 16 km de rail. Le trajet entre les deux termini prend à peu près 26 minutes. L’extension de Coqueiral à Jaboatão fut achevée en 1897. Cette ligne est identifiée par sa couleur rouge.

Ligne Sud

Appelée Linha Sul en portugais, elle couvre une distance de 14,3 kilomètres, traversant 12 stations en chemin. Les véhicules prennent environ 22 minutes pour couvrir sa longueur totale. Comme les autres lignes de métro, elle commence à la station Recife. Elle continue ensuite vers Joana Bezerra et se sépare de la ligne commune à Largo de Paz. Elle passe ensuite par Imbiribeira, Antônio Falcão, Recife Shopping Center, Tancredo Neves, Aeroporto, Porta Larga, Monte dos Guararapes, Prazeres et enfin Cajueiro Seco. Cette ligne fut inaugurée le 28 février 2005 avec une route entre Recife et Imbiribeira. En mars 2009, elle fut étendue jusqu’au Recife Shopping Center. Elle fut encore allongée en février 2010, atteingnant Tancredo Neves. La dernière extension fut terminée en août 2010, jusqu’au terminus actuel Cajueiro Seco. La couleur de cette ligne est le bleu foncé.

Ligne Cajueiro Seco-Cabo (VLT)

Celle-ci fait partie des deux lignes de métro léger administrée par le Métro de Recife. Elle existait déjà lors de la création du projet de métro, mais était gérée indépendamment du métro jusqu’en 1988, quand Metrorec took over et lui donna la route qu’elle a aujourd’hui, divergeant à Cajueiro Seco pour qu’elle aille se connecter avec la future Ligne Sud. Cette section subit une transformation importante en 2010, quand elle fut adaptée au système VLT moderne. Elle couvre un total de 6 stations sur un trajet de 15,5 km qui prend à peu près 42 minutes. Les stations sont Cajueiro Seco, Ângelo de Souza, Pontezinha, Ponte dos Carvahlos, Santo Inàcio et Cabo. La couleur qui identifie cette ligne est le vert. Ligne Curado-Cajueiro Seco (VLT)

C’est l’autre ligne qui fut convertie au VLT. À la base, elle reliait les villes de Recife et Maceió. Elle fut absorbée par Metrorec en 1988 et redirigée vers la station Cajueiro Seco afin qu’elle puisse se connecter avec la future Ligne Sud. Elle a une longueur totale d’approximativement 18,4 km pour quatre stations et peut être parcourue en à peu près 31 minutes. Cette ligne se dirige vers le nord de la partie externe de l’ensemble urbain. Les stations desservies par cette ligne sont : Curado, Jorge Lins, Marcos Freire et Cujueiro Seco. La couleur assignée à cette ligne est le gris.

Station de métro Recife Station de métro Recife

Connections avec d’autres réseaux

Une ville de la taille de Recife a besoin de plusieurs moyens de transports pour connecter ses différents coins. C’est la raison pour laquelle le métro de Recife possède de nombreuses connections avec un grand réseau de bus géré par au moins 18 différentes compagnies. Au total, elles s’occupent d’approximativement 4800 qui circulent dans la ville. Elles sont toutes supervisées par une entité appelée Grande Recife Consórcio de Transporte. Certaines stations ont des arrêts de bus comme Recfie, Joana Bezerra, Afogados, Santa Luzia, Edgar Werneck, Barro, Tejipió, Cosme e Damião, Camaragibe, Jaboatão, Largo da Paz, Tancredo Neves, Aeroporto, Prazeres, Cajueiro Seco et bien sûr, la station Rodoviária. De cette dernière, il est possible de prendre un bus qui va vers la plupart des régions du Brésil.

En plus du système de bus, le consortium de transport comporte aussi la Via Libre BRT, un transit de bus rapide qui a deux corridors dans la ville et fut inauguré en 2014. Le premier corridor parcourt un axe Nord-Sud. Il s’occupe d’environ 66 milles navetteurs chaque jour et comporte 25 nations. Le corridor connecte les municipalités d’Igarassu, Abreu e Lima, Paulista et Olinda avec Recife. Il y a aussi le corridor Est-Ouest qui gère à peu près 50 milles utilisateurs par jour entre ses quinze stations. Une d’entre elle, Camaragibe, est aussi le terminus de la Ligne Centrale 1 du métro de Recife.

Connections avec l’aéroport

Le terminal de l’aéroport qui supporte les vols vers et hors de Recife est l’Aéroport International de Recife/Guararapes, aussi connu sous le nom de Gilberto Freyre. Il est situé dans la municipalité de Jaboatão dos Guararapes et est l’aéroport le plus achalandé de toute la région Nord-Est. Il est relativement proche de la ville (12 kilomètres). Le métro est directement connecté au terminal et l’accès y est très simple car il est lié par un pont pour passagers vers la station Aeroporto de la Ligne Sud.

Horaire et fréquence

Contrairement aux autres systèmes de transport, le métro de Recife opère avec des horaires très rigides, qui ne varient pas forcément d’une ligne à l’autre. Dans le cas de la Ligne Centrale 1, la Ligne Centrale 2 et la Ligne Sud, il opère de cinq heures du matin à onze heures du soir de manière ininterrompue. La Ligne Centrale 1 et Ligne Centrale 2 ont une fréquence de train toutes les 4 à 7 minutes, en fonction du moment de la journée. D’un autre côté, pour la Ligne Sud, l’intervalle entre chaque train est toujours de 8 minutes, peu importe l’affluence.

Dans le cas des lignes VLT, l’horaire n’est pas le même que celui du métro conventionnel. Dans le cas de la ligne Cajueiro Seco-Cabo, le premier train part de la station Cabo à 5:21 du matin alors que le dernier quitte Cajueiro Seco à 8 :47 du soir. C’est ainsi tous les jours de la semaine, du lundi au vendredi. Les samedis, le système est ouvert jusqu’à 3 :15 de l’après-midi. La fréquence de cette ligne est plutôt faible, d’environ quarante-cinq minutes à une heure d’attente entre les trains.

La ligne Curado-Cajueiro Seco commence à circuler à 5 :49 du matin à partir de la station Cajueiro. Le dernier train part de Curado à 8 :31 du soir. Les samedis, le dernier train quitte la station à 2 :13 de l’après-midi. La fréquence de cette section du métro de Recife est très basse, ayant environ deux heures entre chaque train le matin, se réduisant légèrement aux heures de pointe et augmentant à nouveau l’après-midi.

Tarifs, tickets et cartes

Le système tarifaire du Métro de Recife est plutôt simple. Les utilisateurs ont la possibilité d’accéder au réseau à l’achat d’un simple ticket, qui leur permet de voyager dans tout le réseau sans limitations de temps ou de distance. Un ticket coûte 1,60 reales (à peu près $0,46USD). Cependant, il existe d’autres options, parmi lesquelles la possibilité de combiner le métro et le bus grâce aux tickets combinés.

Tous les passagers peuvent acheter des tickets combinés s’ils le désirent. Ils ont tous deux la même fonction, mais varient en fonction de la distance que l’utilisateur souhaite voyager. Le premier ticket couvre toutes les stations dans un anneau identifié par la lettre « A » et coûte R$2,15 ($0,56USD). Le second ticket permet de couvrir plus de distance et comprend toutes les stations de l’anneau « B ». Ce ticket coûte R$3,25 (approximativement $0,85USD).

Extensions futures

Depuis la dernière extension du réseau en 2012, le métro de Recife s’est concentré principalement sur la modernisation de ses installations et de son système existant, comme le projet des lignes VLT. Cependant, plusieurs plans pour continuer à étendre le système existent. Un des projets principaux est une proposition d’expansion de 11 kilomètres, connectant différents systèmes VLT dans la municipalité d’Ipojuca. Ainsi, on peut s’attendre à ce que, sur le cours terme, l’accent soit mis sur l’expansion et le développement des ligne de métro léger VLT dans les différentes parties de la ville et qui sont connectés aux lignes de métro existantes.

Conseils

Comme pour beaucoup de transports en commun, il est toujours conseillé de garder en tête quelques conseils de base afin de rendre le trajet aussi agréable et sûr que possible. Pour ce qui en est du métro de Recife, on conseille :

  • Faites attention si vous allez acheter un ticket combiné avec les autobus car la zone tarifaire doit correspondre avec la destination finale que vous souhaitez rejoindre.
  • Il est recommandé de mémoriser l’horaire des VLT pour éviter une désagréable surprise, en particulier les samedis.
  • Si vous allez prendre le métro depuis l’aéroport, il est conseillé de voyager léger.

Le saviez-vous

N’importe quel moyen de transport a des particularités qui peuvent être très intéressantes pour ceux qui l’utilisent fréquemment. Le métro de Recife n’est pas une exception et présente de nombreuses curiosités. Parmi celles-ci :

  • A cause du haut taux d’illettrisme dans la région, qui excédait 10,55% en 2000, le métro de Recife a instauré un système de pictogramme afin d’aider ceux incapables de lire à identifier chacune des stations. De cette manière, l’utilisation du système est rendue plus simple pour les analphabètes.
  • Ce fut le troisième réseau de métro du Brésil, après Sao Paul et Rio de Janeiro.
  • Il est composé de différents réseaux de trains qui fonctionnent ensemble : un métro conventionnel, une ancienne ligne diesel et deux lignes de métro léger.

Que voir avec le Métro de Recife ?

Recife, étant une ville côtière et pleine de corps d’eau, est devenue une des destinations les plus populaires du Brésil. Les îles, îlots et autres sont devenus une des attractions principales de la ville. De plus, Recife a une riche histoire qui peut être facilement découverte dans plusieurs endroits du centre historique de la ville. L’influence économique de Recife sur la région du Nord se montre dans les structures architectures financières. Certains des points d’intérêts les plus populaires peuvent être atteints grâce au métro de Recife sont :

Musée de la Ville de Recife - Fort São Tiago das Cinco Pontas : ce musée est situé à quelques pâtés de maison au sud de la station Recife. Il est à l’intérieur du Forte de São Tiago das Cinco Pontas. C’est un bâtiment en pierre portugais qui s’élève du vieux fort néerlandais construit avant lui. C’est un des principaux musées historiques de la ville et tient constamment des expositions et évènements à propos du passé de Recife

Parc national historique des Guararapes : ce parc de 3,6 kilomètres carrés est situé dans la municipalité de Jaboatão dos Guararapes. Dans le parc se trouve le Morro de los Guararapes, qui est un plateau connu pour être le point central de la bataille des Guararapes, qui se termina par la défaite des Néerlandais et leur bannissement de la ville. Pour y arriver, les passagers doivent descendre à la station Porta Larga ou à la station Monte dos Guararapes, qui est encore plus proche.

Musée Cais do Sertão : près de la station Recife est l’un des musées les plus récents, ayant été inauguré en 2014. C’est un musée dédié à la région de Sertão, une région semi-désertique du Nord-Est qui a des traditions sociales et musicales profondément enracinées. Le musée a des nombreuses références à la figure de Luis Gonzaga, un célèbre chanteur qui fut l’un des plus grands représentants du genre baião.

Carte du métro de Recife

Plan du métro de Recife grande résolution
Agrandir la carte. Le chargement peut prendre un certain temps.

Plan du métro de Recife

  • Passagers par jour 210000
  • Taux:
  • Fonctionnant 24 heures: No
  • Air conditionné: No
  • Vous avez à marcher entre les trains: No
  • Trains sans conducteur: No
  • Porte palière: No
  • Vitesse maximale: 50km/h
  • Opérateur: Superintendência de Trens Urbanos de Recife
  •  R $ 2.45
  • Recife Site officiel du Métro

Aidez-nous

Si vous considérez que les informations fournies sont fausses, ne sont pas précises, sont anciennes, que la traduction contient des erreurs et que vous souhaitez nous aider en améliorant le fichier, vous pouvez nous contacter à cette adresse : .

Merci de nous contacter si vous ne trouvez pas le réseau que vous cherchez et nous l’ajouterons dès que possible !

Merci beaucoup !

** CREDITS!!